Stingray – moteur de jeu et outil architectural

Cet automne, Autodesk a sorti “Stingray”, un moteur de jeu et logiciel de rendu 3D en temps réel. C’est une nouvelle plateforme complète pour le développement de jeux 3D basée sur l’architecture alimentée par ordinateur dans Bitsquid, le moteur de jeu acquis par Autodesk en 2014. Stingray prend en charge un grand nombre de normes industrielles pour les flux de travail du développement de jeux tandis que le logiciel contient également des interfaces performantes pour le logiciel d’animation 3D d’Autodesk. Cela facilite le développement de jeux sur plusieurs plateformes différentes.

Efficacité et polyvalence

Stingray a été accueilli très favorablement par l’industrie du développement de jeux. La simplicité figure parmi les avantages les plus appréciés du logiciel. Cela permet de réduire de façon significative les délais de réalisation d’un nouveau jeu. La flexibilité et la polyvalence de Stingray sont des atouts également très appréciés. Il est facile de faire son chemin et il est tout aussi simple de créer un jeu de tir à la première personne (FPS) qu’un jeu de rôle.

 

outcome22015-7-1

 

Interaction avant le début de la construction

Néanmoins, Stingray est tout aussi intéressant pour les architectes, les concepteurs et les constructeurs que pour les développeurs de jeux. L’utilisation d’un modèle Revit dans Stingray, par exemple, ouvre de nouvelles voies pour visualiser, tester et comprendre une conception bien avant sa réalisation. L’environnement numérique en temps réel du moteur de jeu est programmé afin de ressembler au monde physique réel.

Grâce aux outils de développement conviviaux et à un système de script visuel, il est facile de programmer des objets, des effets lumineux, des éléments dans l’environnement et des matériaux afin qu’ils se comportent et réagissent de la même façon qu’ils le feraient dans la vraie vie.

Grâce à ce nouveau niveau de possibilités d’interaction, vous pouvez rapidement recevoir des retours, non seulement sur ce que les gens pensent en termes d’apparences intérieures et extérieures, mais également sur leur comportement dans l’environnement prévu.

Afin de créer de l’interactivité et du réalisme dans un modèle Revit, les données sont d’abord importées dans 3ds Max, où le contenu est ajouté à la scène. La scène est ensuite placée dans Stingray, où l’utilisateur peut ensuite explorer et interagir avec le modèle.

 

outcome22015-7-2

 

Regardez cette vidéo afin de comprendre brièvement comment Revit, 3ds Max et Stingray travaillent ensemble.