Les solutions de Cad-Q créent le Lean Engineering

Défi commercial

  • Passer de la banque de dessins de leur ancien système appelée Primas, à une nouvelle banque, appelée l’application IFS.
  • La mission était d’assurer une intégration harmonieuse entre Vault et IFS.

 

Solution

Cad-Q a aidé SSAB en lui permettant d’étudier les dessins à l’aide de Vault Professional

 

Avantages

  • Conseiller de confiance : migration des données au sein des bureaux de Cad-Q
  • L’accès facile aux bons dessins est essentiel pour un processus de Lean Engineering.
  • La numérotation automatisée pour les pièces et assemblages réduit de 8 heures le temps de travail quotidien.
  • Le temps gagné est désormais utilisé pour le développement plutôt que pour la recherche de dessins.

Les solutions de Cad-Q créent le Lean Engineering

 

Lorsqu’un ancien système appelé Primas a dû être remplacé par une nouvelle banque de dessins appelée application IFS, Cad-Q a aidé SSAB en assurant une intégration harmonieuse entre Vault et IFS – le système que l’usine utilisera à l’avenir.

Grâce à Vault Professional, nous accédons plus facilement aux bonnes informations et nous n’avons pas besoin d’entrer les informations plusieurs fois. Cela nous a permis de réduire la main-d’œuvre inefficace et le temps gagné nous sert au développement. Thomas Lidéhn, responsable CAO chez SSAB

 

Migration réalisée par des
experts de Cad-Q

Thomas Lidéhn se réjouit de la mise en œuvre du nouveau système. “Avec l’équipe Cad-Q, nous l’avons testé de manière approfondie et il fonctionne bien,” assure-t-il.

– Nous travaillons avec Cad-Q depuis plus de 20 ans – en réali¬té nous avons débuté avec l’un des fondateurs de Cad-Q en tant que consultant – Jörgen Fjellert, donc bien sûr nous avons une histoire commune. Nous avons confiance en Cad-Q… sinon nous n’aurions pas confiance en l’équipe en matière de mi¬gration des données, déclare Thomas en souriant.

 

D’un « Vault » à un autre

outcome22015-6-1

La société possède des dessins qui remontent à plus d’un siècle – et ils doivent souvent fournir des copies numériques des anciens dessins. Jus-qu’à récemment, il fallait attendre très longtemps avant de trouver les bons dessins et plus de 3 personnes travaillaient à temps plein aux archives. Aujourd’hui, depuis la mise en place de Vault en 2008, une seule personne travaille aux archives selon un temps de travail réduit.

“Afin de permettre l’importation de l’ensemble des anciens articles lorsque nous avons besoin de construire de nouveaux bâtiments ou d’agrandir d’anciens bâtiments, ici à l’usine, Cad-Q a mis en place un système nous permettant de réutiliser toutes les informations à partir des anciens dessins de façon simple et numérique”, a déclaré Thomas Lidéhn.

Nous possédons 96 413 dessins qui ont été scannés, et nous en avons encore beaucoup à numériser.

L’ancien système ne fournissait aucun des avantages des fonctionnalités proposées aujourd’hui par Vault et IFS. Dans Primas, il fallait entrer manuellement les numéros des dessins et cela entraînait de nombreuses erreurs, car parfois le même numéro était entré plusieurs fois lors d’une seule recherche. Une autre raison pour laquelle ils devaient changer, hormis le fait que l’ancien système Prima était inefficace, est le fait qu’un grand nombre des collaborateurs capables de l’utiliser sont désormais à la retraite. Par conséquent, il est essentiel que les dessins soient disponibles dans le nouveau système, et c’est le cas pour un grand nombre d’entre eux.

“Nous possédons 96 413 dessins qui ont été scannés, et nous en avons encore beaucoup à numériser.” L’ancien « Vault » est vraiment très vieux ; c’est une grande boîte à archives avec deux pôles dans lesquels figurent les dessins physiques d’environ 1 x 2 mètres. Un tampon indiquant SCANNÉ prouve que le dessin est désormais disponible dans le Vault d’Autodesk.

 

L’accès facile aux bons dessins est essentiel pour un processus de Lean Engineering.

outcome22015-6-2

“Lorsqu’il y a un problème, nous devons être capables d’y remédier rapidement. Une période d’arrêt coûte très cher. Chaque heure compte et un accès direct aux bons dessins à tout moment et depuis n’importe quel endroit permet de gagner du temps et de l’argent et améliore la qualité,” explique Thomas Lidéhn.

“Nous avons désormais accès aux dessins uniquement en entrant leurs numéros dans le système – et nous obtenons le dessin ainsi que toutes les informations concernant les pièces. Nous accédons plus facilement aux bonnes informations et nous n’avons pas besoin d’entrer les informations plus d’une fois. Cela a permis de réduire la main-d’œuvre inefficace et nous pouvons consacrer plus de temps à être productifs plutôt qu’à rechercher d’anciens dessins. Grâce à Autodesk Design Viewer, nous pouvons facilement visualiser les dessins virtuellement à l’écran, soit via le système IFS ou dans Vault, ou directement via la visionneuse Vault installée sur l’Intranet.

Le projet a débuté il y a deux ans, lorsque SSAB a décidé que tout le monde devait utiliser la même base de données, y compris le département de construction. Thomas Lidéhn, l’un des chefs d’équipe du projet IFS et responsable de CAO/PDM chez SSAB Ox-elösund, a rédigé le cahier des charges. Grâce à une coopération positive avec l’équipe de Cad-Q, composée de Torbjörn Rask, Ronald Bendz, Björn Nordle et Jimmy Savheim, le système est devenu opérationnel le 20 avril 2015.

 

Le processus de nettoyage des données était nécessaire

Au début, nous avons effacé de nombreuses données, ce qui est nécessaire si vous voulez démarrer votre activité avec succès. Par la suite, Cad-Q a pris les commandes et a effacé davantage de données. Cela signifie qu’aujourd’hui, nous savons exactement quels dessins nous possédons ou non. Désormais, il est facile de trouver les dessins manquants, puisque nous savons que s’ils ne se trouvent pas dans le nouveau système, les anciennes archives sont intactes. À l’aide du nom et du numéro du projet, nos collègues peuvent rapidement obtenir une copie numérisée.

 

Conseiller de confiance :
la migration des données a lieu dans le bureau de Cad-Q

“Bien sûr, avec encore plus de fournisseurs pour un projet, comme c’est le cas de la société fournisseur d’IFS, notre société informatique ainsi que Cad-Q en tant que fournisseur PDM et CAO, le projet a parfois tendance à s’arrêter à cause de l’un des partenaires. Pour notre part, c’est également une question d’emploi du temps ; il est essentiel de spécifier et de coordonner qui fait quoi et nous apprenons tout le temps quelque chose de nouveau chaque fois que nous mettons en œuvre de nouvelles solutions.

outcome22015-6-3

Nos 20 ans d’expérience avec Cad-Q sont une réelle preuve de notre entente. Le système fonctionnera très bien, il s’agit davantage d’éduquer et de fournir la méthodologie, et c’est une seconde étape.”

Thomas a déjà formé 100 employés à l’utilisation du nouveau système et la prochaine fois, il prévoit de former encore 50 personnes.Heureusement, la réponse parmi les collaborateurs a été : “quelqu’un s’est penché sérieusement sur la question” et Thomas peut se féliciter ainsi que ses partenaires chez Cad-Q et les autres fournisseurs pour leur participation.

 

Formations – une partie importante
en matière de Lean Engineering

Il est très important pour SSAB de posséder des ingénieurs compétents. La société a suivi plusieurs formations chez Cad-Q ces dernières années, et elle préfère les formations en interne.

“Les formations en interne sont une très bonne solution pour nous, – nous n’avons pas besoin de voyager, nous apprenons que les nouveaux modules fonctionnent de manière efficace dans nos propres systèmes et le contenu des formations est personnalisé en fonction de nos besoins,” a déclaré Thomas.

 

outcome22015-6-4

 

Technologie importante de Cad-Q, Naviate et CQI

Grâce à Naviate Manufacturing, la société économise beaucoup de temps. Ce programme fournit au nouveau système les données concernant les pièces à partir d’Inventor. Grâce également à Cad-Q Installer, il est très facile d’installer et de mettre à jour le logiciel sur toutes les licences d’Ox-elösund – ce qui est très efficace lorsque la société utilise plusieurs programmes qui doivent être mis à jour tous les ans.

“Nous pouvons le faire nous-mêmes, mais souvent nous appelons l’assistance de chez Cad-Q et nous les laissons faire. Après tout, c’est leur cœur de métier, ils ont plus de savoir-faire que nous,” a expliqué Thomas.

Cad-Q a procédé aux réglages d’un serveur de travail afin que Vault puisse lire les informations à partir des programmes de CAO autres qu’Inventor.